• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 20 janvier 2008
( 20 janvier, 2008 )

Le Veilleur de la Commanderie

49536.bmpvilledieu12.jpgchevalierdestempliers.jpg

( 20 janvier, 2008 )

La Commanderie de nos Jours

475698.bmp800pxelancourtcommanderieabreuvoir.jpg

( 20 janvier, 2008 )

En 1900

4506439.jpg

En 1900, la Villedieu est la ferme la plus importante d’Elancourt, on y compte une douzaine d’ouvriers agricoles. Les bâtiments de la commanderie ne sont plus que ceux d’une vaste exploitation agricole. La chapelle est transformée en grange, ses ouvertures comblées, chaque espace entre ses contreforts est utilisé pour faire des clapiers. Une large ouverture à charrettes est percée dans la seconde travée de la face sud.

En juillet 1926, bien délabrée la chapelle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. L’actuel bâtiment de Bièvres était alors réparti en logements, fournil, une vaste cuisine et salle à manger, buanderie, sellerie et, en bout, une écurie d’une dizaine de chevaux. Dans le bâtiment des gardes, on trouvait rangées les charrettes, les guimbardes et carrioles.

En 1963, les bâtiments laissés à l’abandon, sont peu à peu livrés au pillage et aux outrages des intempéries. C’est dans cette état de ruines qu’un promoteur immobilier en fera l’acquisition. Puis vendra en 1971 les bâtiments et le reste des terres à l’Etat. Une association de sauvegarde se constitue pour essayer de sauver l’édifice. C’est à ce moment que l’Etablissement Public d’Aménagement de la Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines en devient propriétaire.

( 20 janvier, 2008 )

La Villedieu après le Temple

dfjhdjdjg.bmp

 

La Villedieu après le Temple

A la fin de la guerre de cent ans, le domaine est dans un état de délabrement et de ruine qu’il est réuni à l’hôpital Saint-Jean de Latran de Paris.

Par acte du 28 fructidor an III, le domaine est vendu comme bien national pour un peu plus de 3 000 livres à un dénommé Mignon, marchand de biens au Mesnuls, pour Jean-François le Roux, de Neauphle-le-Château.

A XIXe siècle, une partie de la commanderie est transformée en distillerie.

( 20 janvier, 2008 )

Fin du Temple de la Villedieu

villedieu02.jpg

 Fin du Temple de la Villedieu

     

Le 13 octobre 1307, le commandeur et les Templiers de la Villedieu sont arrêtés. La place prise et ses occupants capturés, les baillis royaux dressent sur le champ un inventaire des biens de la commanderie et saisissent les registres et livres de comptes. L’ensemble de ces biens est mis sous séquestre et des dispositions sont prises pour que l’exploitation du domaine se poursuive.En 1312 l’ordre des Hospitaliers « hérite » du Temple de la Villedieu qui est alors placé sous l’obédience de la commanderie de Louviers Vaumion, dans le Val-d’Oise.

( 20 janvier, 2008 )

La Commanderie Autrefois

villedieu08.jpgvilledieu07.jpgvilledieu06.jpgvilledieu03.jpgvilledieu05.jpg

( 20 janvier, 2008 )

PRECEPTEURS & COMMANDEURS

villedieu01.jpg

PRECEPTEURS & COMMANDEURS

Ordre du Temple

Ordre de Saint Jean de Jérusalem, de Rhôdes puis de Malte

1356 : frère Jean de Saint-Germaimont
1373 : frère Huc le Parquier

( 20 janvier, 2008 )

LE BATIMENT DE CHEVREUSE

800pxelancourtcommanderiebc3a2timentouest.jpg

LE BATIMENT DE CHEVREUSE

Comme le bâtiment de Bièvres, il fut reconstruit au XVIIe ou XVIIIe siècle. Il a conservé son plan et ses proportions d’origine. Sa façade de plus de 100 mètres de long est en meulière et comporte des ouvertures irrégulières faites en fonction de l’utilisation du bâtiment en exploitation agricole.

( 20 janvier, 2008 )

LE BATIMENT DE BIEVRES

800pxelancourtcommanderiebc3a2timentnord.jpg 

LE BATIMENT DE BIEVRES

C’est un long bâtiment de 48 mètres, vraisemblablement construit sur l’emplacement de l’ancien bâtiment du commandeur. Au-dessus de la porte d’entrée est insérée une croix templière sculptée en bas relief sur les deux faces. Elle fut découverte lors des travaux, sur les lieux mêmes.

( 20 janvier, 2008 )

LE BATIMENT DES GARDES

800pxelancourtcommanderiebc3a2timentest1.jpg

LE BATIMENT DES GARDES

Le Bâtiment des Gardes fut certainement le premier bâtiment construit par les Templiers, avant même la chapelle. Il était spécifiquement militaire et servait de caserne, salle d’armes, dortoir, réfectoire. Ses ouvertures sur l’extérieur sont peu nombreuses et sa surface est comparable à celle de la chapelle.

123
Page Suivante »
|